10 astuces pour jardiner sans se ruiner | Regroupement de crédits et rachat de crédits - Crédit Market Aller au contenu principal
Astuces-jardiner-sans-ruiner

À l’ère du Do IT Yourself (fais le toi-même), la tendance est aujourd’hui d’allier savoir-faire, réduction des dépenses et enjeux environnementaux. Crédit Market vous donne ses bonnes astuces pour profiter de votre passion pour le jardinage tout en soulageant votre portefeuille.

 

1.    Récupérer de l’eau de pluie

 

L’eau est un élément essentiel et indispensable pour le développement de vos plantes, mais ne faites pas grimper la facture d’eau inutilement et aux dépens de l’environnement. La pluie, c’est gratuit,  pas besoin d’aller puiser dans les nappes phréatiques. Préparez une cuve, en la nettoyant bien, pour récupérer l’eau de pluie et le tour est joué. Au bout d’un moment, vous aurez suffisamment d’eau pour chouchouter vos cultures. 

 

2.    Faire son propre compost

Les produits vendus en magasin pour aider à la fertilisation de la terre ne sont pas toujours abordables mais, pas de panique, vous avez chez vous de quoi améliorer la qualité de votre terre. Vous pouvez fabriquer votre compost à l’aide de ce dont vous disposez dans la cuisine ou dans votre jardin. Tout ce qui est organique est bon à prendre : coquilles d'œuf, épluchures de légume, marc de café ou bien gazon sont autant d’éléments qui permettront à vos plantations de se développer et de vivre. Laissez-les se décomposer en tas dans un endroit prévu à cet effet et dispersez votre compost sur vos plantations. En plus d’améliorer la qualité de votre sol, certains éléments repousseront les insectes, de quoi faire d’une pierre deux coups. 

 

3.    Participer à des jardins collectifs

Envie de faire des rencontres et de ne pas se ruiner ? Le jardin collectif est la solution ! Vous plantez ce que vous pouvez et chacun apporte sa petite graine afin d’avoir un potager varié. Vous n’avez donc pas à dépenser une fortune pour avoir plusieurs plants, vous pourrez profiter des fruits de votre récolte mais aussi de ceux du voisin. Vous n’êtes plus condamné à ne manger qu’une catégorie de salade, bonne nouvelle non ? 

 

4.    Recycler de vieux objets

Nous avons tous dans nos placards des pots de yaourt, des boites d’œufs ou même des bouteilles d’eau. Et si nous leur donnions une deuxième vie tout en faisant des économies ? Par exemple, vous pouvez utiliser vos pots de yaourt pour y mettre votre semence en perçant le fond pour que l’eau s’écoule. Vous pouvez également faire un petit trou dans une bouteille et y mettre de l’eau pour que celle-ci se déverse petit à petit et abreuve vos plantes. 

 

5.    Privilégier la seconde main

Une bêche neuve ou d’occasion, votre jardin ne verra pas la différence ! Si un week-end vous ne savez pas quoi faire, allez faire un tour dans les vides greniers et les brocantes. Certaines personnes veulent sûrement se séparer de leurs outils sans pour autant qu’ils soient trop usés, vous pouvez alors vous procurer un matériel de professionnel et même négocier le prix.

 

6.    Louer votre matériel

Avec la démocratisation d’Internet, des sites de locations ont vu le jour et les magasins spécialisés ont suivi cette tendance pour offrir la possibilité de louer du matériel pour jardiner. Vous pouvez vous diriger vers des sites comme kiwiiz.fr ou semeubler.com mais également des magasins plus connus dans l’univers du jardinage et du bricolage comme Loxam ou Kiloutou. N’hésitez pas à demander des devis et à comparer les prix afin de profiter de tarifs bon marché. 

 

7.    Troquer vos plantes 

Des bourses aux plantes ont été créées dans le but de mettre en relation des particuliers ou des professionnels pour qu’ils puissent s’échanger des plantes, des graines ou encore des plantations. Ainsi, tout le monde y gagne ! Vous pouvez aussi vous diriger vers des associations de jardiniers, ces derniers disposent peut-être de semis dont ils ne veulent plus et que vous pourrez récupérer à moindre frais voire même gratuitement. Ces rencontres vous permettront également d’échanger des astuces et des conseils pour embellir votre jardin. 

 

8.    Pailler votre jardin

Pas besoin d’acheter de la paille pour protéger votre jardin, les feuilles mortes feront l’affaire. Disposer un tapis de feuilles près de vos plantations permettra de les protéger des aléas climatiques tout en les préservant des insectes gourmands. Ainsi, vous limitez l’évaporation de l’eau, l’économisez et diminuez les écarts de température au sol. Que ce soit pour le printemps, l’été ou l’automne vous pouvez protéger votre travail sans dépenser d’argent

 

9.    Récupérer vos graines

Faire du neuf avec du vieux c’est tout un programme !  Avec les graines,  c’est facile et vous ne perdez pas le travail fourni sur une année. Le principe est simple, il  suffit de laisser monter en graines certaines de vos plantes ou seulement quelques pieds afin de les garder pour l’année suivante. Cependant cette méthode ne fonctionne qu’avec les variétés non-hybrides, alors soyez vigilants. 

 

10.     La permaculture est votre alliée

Pas besoin de débourser des mille et des cent en pesticides, certaines plantes vont défendre votre potager pour vous ! C’est le cas, par exemple, de la menthe qui repousse les pucerons. La lavande, quant à elle, éloigne les fourmis. Vous pouvez également opter pour le thym pour protéger naturellement votre jardin contre les invasions qui peuvent mettre à mal vos plantations. 

Assurez votre jardin chez ASSU 2000 ! 
Avec le pack jardin, proposé en option dans l’offre assurance habitation d’ASSU 2000, vos arbres dénudés, arbustes et aménagements extérieurs (cabane, pergola) seront garantis, à hauteur de 14 000 euros. Votre tondeuse et votre motoculteur sont aussi assurés. Découvrez l’offre en détails sur ce lien !

 

©lovelyday12 - stock.adobe.com

Par Coralie Mainguy
le 07/07/2020
Partager sur :