Immobilier : les Français toujours en quête de verdure ! Aller au contenu principal
immobilier-francais-verdure-grands-espaces

Les Français ont toujours autant envie d'investir dans la pierre. Une étude menée par l’institut BVA pour Drimki, spécialiste de l'estimation immobilière sur internet, revient sur les tendances actuelles dans le monde de l’immobilier, en période de crise sanitaire. Crédit Market dévoile les conclusions à en tirer.

Les projets immobiliers peu impactés par la crise sanitaire

Tout d’abord, selon l’étude publiée par Drimki, il est à noter que 17 % des Français ont toujours un projet immobilier prévu dans les 12 prochains mois. Malgré la crise sanitaire actuelle, les Français ont toujours envie d’acheter un bien immobilier. "Ce chiffre vient confirmer que la crise ne semble pas avoir d’impacts manifestes, qu’ils soient positifs ou négatifs, sur le désir et l’intention d’achat immobilier des Français", note Drimki dans son étude.

Les critères de recherche ont évolué

En revanche, les projets immobiliers ont évolué. C’est ce qui ressort de l’étude publiée par Drimki. En effet, parmi les Français qui ont un projet immobilier, un sur 2 déclare l’avoir fait évoluer en raison de la crise sanitaire. Le type de logement recherché (22 %) et le lieu de l’achat (21 %) sont les critères qui ont le plus changé en 2020.

Le prix maximal alloué a également été source de nouvelles réflexions pour 18 % des Français ayant un projet immobilier, tout comme la taille du logement pour 15 % d’entre eux. "Nous pouvons expliquer cette tendance par un besoin d’espace et de nature qui amène certains répondants à revoir la localisation du logement ou le type de logement (prestation, extérieur, etc) qu’ils souhaitent acquérir", précise l’étude.

La Normandie en tête des régions les plus recherchées en France

Avec la crise sanitaire, les Français ont besoin d’espace. Ce qui les pousse à quitter les grandes agglomérations pour des lieux plus verdoyants. Et selon les chiffres publiés par le site internet Se Loger, c’est la région Normandie qui profite le plus de la dynamique actuelle. Au global, la région voit son attractivité bondir de 44 % sur 1 an, à l’échelle de la France. Cette accélération s’explique notamment par l’augmentation des recherches effectuées depuis l’Île-de-France, dont la part s’est accrue de 61 %.

En Île-de-France, les régions les plus recherchées, après la Normandie, sont le Centre-Val-de-Loire (+ 51 % sur 1 an) et la Bourgogne-Franche-Comté (+ 44 % sur 1 an). Une indication de plus pour montrer que le désir de verdure se fait de plus en plus fort sur notre territoire.

Retrouvez l’intégralité de l’étude menée par l’institut BVA pour Drimki sur ce lien.

Un nouveau projet immobilier à financer ? Regroupez vos crédits pour réduire vos mensualités et bénéficier d’une trésorerie supplémentaire ! Déposez votre simulation de rachat de crédits gratuitement et sans engagement ! Crédit Market vous apporte une réponse sous 24h.

 

Sources : edito.seloger.com, leparisien.fr, drimki.fr

Photo d'illustration : © Eleonore H - stock.adobe.com

Par ccoantiec
le 18/02/2021
Partager sur :