Covid-19 : vos questions crédit et immo | Regroupement de crédits et rachat de crédits - Crédit Market Aller au contenu principal
covid-questions-credit-immo

La crise sanitaire de la Covid-19 s’est doublée d’une crise économique qui a impacté de nombreux secteurs comme l’immobilier et le crédit. Vous vous retrouvez peut-être submergé d’informations et n’arrivez plus à y voir clair. Crédit Market est là pour répondre à vos questions !

Peut-on stopper ses mensualités de prêt ? 

Vous êtes dans une situation compliquée et souhaitez stopper vos mensualités ? La première étape est d’abord de vérifier votre contrat de prêt pour analyser les différentes options qui y figurent. Si aucune mention ne le stipule, il est difficile de pouvoir reporter les échéances, même au tenant compte du contexte particulier. En revanche, si votre contrat mentionne la possibilité d’un report, vous pouvez prétendre à l’arrêt momentané de vos mensualités. 

Le report peut être total ou partiel. Dans le cas d’un report partiel, vous devez continuer à payer les intérêts de votre crédit pendant toute la durée du report.

Peut-on moduler ses échéances ?

Vous pouvez également demander que vos mensualités diminuent sur une période donnée, elles peuvent baisser jusqu’à 30 %. Vous pouvez demander à votre banque d’en bénéficier si cela est indiqué dans votre contrat. Dans ce cas, elle ne pourra pas refuser.
echeances-covid-mensualites-pret  

Report ou modulation : quelles conséquences ?

Le report de vos échéances et la modulation nécessitera un allongement de votre crédit sur plusieurs mois par la suite. La durée de l’allongement de votre crédit ne sera pas proportionnelle à la durée pendant laquelle vous n’avez pas payé votre crédit, elle sera généralement plus longue. De plus, de nouveaux intérêts peuvent s’ajouter, ce qui peut faire vite grimper les mensualités. 

Important : Dans tous les cas, le plus important est d’échanger avec votre banquier. La situation étant exceptionnelle, des accords peuvent être vus au cas par cas.

Peut-on faire jouer l’assurance perte emploi ?

Lorsque que vous avez souscrit votre assurance emprunteur, vous avez peut-être pris l’option « perte d’emploi ». Cette dernière permet de sécuriser votre emprunt auprès de votre banque puisque l’assurance prend en charge les échéances de votre prêt en cas de chômage. Cependant, si vous avez adhéré à cette assistance, elle ne s’applique pas au chômage partiel

Achat immobilier : comment faire face aux délais bancaires ? 

Pour tout achat d’un logement à l’aide d’un prêt, la promesse de vente doit comporter une condition suspensive qui prévoit un délai pour l’obtention du prêt et le déblocage des fonds. Avec la Covid-19, le temps de réponse des banques s’est rallongé et peut mettre à mal la condition suspensive. Il est donc important de demander au vendeur le prolongement du délai de la clause suspensive.

Construction : quelles conséquences sur les prix et les délais ?

Si vous êtes particulier et que vous faites construire une maison individuelle, vous êtes protégé contre l’augmentation des prix. Votre contrat de construction de maison individuelle (CCMI) prévoit en effet une garantie financière d’achèvement. 

En ce qui concerne les délais, les chantiers ont malheureusement été reportés à cause du confinement et les constructeurs ont donc pris du retard. Le contexte exceptionnel ne pourra pas donner lieu, hors exception, au paiement d’indemnités compensatrices de la part du constructeur. Il a, néanmoins, l’obligation de vous tenir informé de la date de livraison de votre bien.
construction-maison-covid

Est-ce la bonne période pour investir ? 

On peut constater une forte reprise de l’immobilier à la sortie du confinement. La demande est restée forte, ce qui permet aux logements de prendre de la valeur.

Si vous êtes propriétaire et que vous avez un investissement locatif, c’est une période idéale pour vous car le marché des locations est saturé. Vous pourrez donc trouver aisément un locataire pour votre logement.  

Travaux de rénovation : à quels changements s’attendre ?

Si vous avez besoin de faire des travaux de rénovation dans votre logement, sachez que ces derniers ne peuvent reprendre qu’à 50 %, en raison des mesures sanitaires et suite à la forte demande post-confinement. 

Selon la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), le coût de vos travaux peut être amené à augmenter de 12 à 22 % pour vos chantiers de rénovation et de 10 à 20 % si vous souhaitez faire construire. Cette augmentation s’explique par le besoin de recourir à davantage de véhicules, d’acheter du matériel supplémentaire pour respecter les gestes barrières et de rester performant. 

Important : si vous faites face à un prolongement de travaux lié à la crise sanitaire, sachez que le devis signé engage votre artisan, qui doit respecter le tarif prévu.
 

Vous souhaitez alléger vos mensualités ? Regroupez vos crédits avec Crédit Market. Réalisez gratuitement votre simulation en ligne !

Par Coralie Mainguy
le 04/08/2020
Partager sur :